Achat voiture électrique : quelles aides pour les automobilistes ?

Alors que la plupart des constructeurs proposent désormais un modèle électrique, les consommateurs hésitent encore à franchir le pas. En cause, le prix d’achat, plus élevé en moyenne que les autres modèles, et le manque de bornes de recharge. Des aides existent pour inciter les consommateurs à l’achat de voiture électrique.

16.05.2018

achat voiture électrique

1. Réduction d’impôt : quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

En Wallonie, l’achat d’une voiture électrique permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Seuls les véhicules électriques neufs sont concernés. Par ailleurs, il doit être immatriculé auprès de la Direction d’Immatriculation des Véhicules (DIV). Le modèle que vous achetez doit être exclusivement électrique ; les véhicules hybrides n’ouvrent pas droit à la réduction d’impôt. Enfin, ne sont pas concernées les voitures électriques sans permis.

Pour en bénéficier, il faut calculer soi-même le montant de la réduction d’impôt, et l’indiquer dans sa déclaration d’impôt. En 2017, la réduction s’élève à 15% de la valeur d’achat du véhicule, avec une réduction maximale fixée à 4 940 €. Il s’agit bien d’une réduction d’impôt, et non d’une subvention. Si le montant de votre impôt est insuffisant, le montant restant ne peut pas vous être remboursé.

La Wallonie a récemment réduit la Taxe de Mise en Circulation (TMC) pour les voitures électriques. Les propriétaires d’un véhicule électrique neuf devront s’acquitter du montant minimum de la taxe, celui qui s’applique pour les véhicules de faible puissance (0 à 8 CV). Le montant de cette taxe est de 61,50 €.

2. Aide à l’achat d’une voiture électrique en Flandres

borne de recharge

La Flandre a mis en place, depuis 2016, une prime pour l’achat d’une voiture électrique. L’objectif de la région est ambitieux : renouveler totalement le parc automobile, pour n’avoir que des véhicules électriques d’ici 2050. Le but, à court terme, est d’atteindre les 60 000 voitures électriques en Flandres d’ici la fin de la décennie. Ainsi, selon le prix d’acquisition du véhicule, vous pouvez bénéficier d’une aide allant de 2000 à 4000 € si vous résidez en Flandres. Il n’existe, pour l’instant, pas d’aide équivalente en Wallonie.

Il s’agit d’une aide temporaire, et régressive. Ainsi, lors de son lancement en Janvier 2016, il était possible, pour les automobilistes, d’obtenir une aide maximale de 5 000 €. Depuis, la prime a diminué, et devrait se réduire encore en 2019, avant de disparaître en 2020.

Même si ces aides peuvent inciter certains automobilistes, un des freins à l’achat reste le manque de bornes de recharges sur les routes belges. La plupart des modèles électriques n’ont pas une autonomie supérieure à 250 km/h. L’eurodéputée belge Kathleen Van Brempt a, en début d’année, proposé un amendement obligeant les états de l’Union Européenne d’installer des bornes de recharges dans les stations-services le long des autoroutes.

3. Des modèles de voiture électrique à prix abordable

Le prix d’une voiture électrique a de quoi faire réfléchir les automobilistes. Pour les modèles haut-de-gamme comme ceux de Tesla, il faut compter au minimum 70 000 €, hors options. Mais depuis quelques années, la plupart des marques proposent un modèle électrique, et tous les constructeurs tentent d’améliorer la performance de la batterie. Le marché propose donc, peu à peu, un choix de véhicules électriques plus large, avec une grande diversité de prix. Quels modèles peuvent concurrencer les voitures classiques en termes de budget ?

Renault Twizy

Cette voiture aux dimensions très étroites est idéale pour le stationnement en ville, mais ne peut accueillir qu’un ou deux passagers. Une version existe dans la gamme des voitures sans permis. Avec un prix de départ aux alentours de 7 000 €, elle est largement moins chère que ses concurrentes. La Renault Twizy rencontre d’ailleurs un grand succès sur le marché.

Smart Fortwo ED

Pour moins de 25 000 €, il est possible d’acquérir ce modèle de voiture électrique Smart. Bénéficiant d’un coffre assez large, et d’une autonomie correcte, la Smart Fortwo est très pratique pour la conduite en ville. Smart a également décliné sa gamme de modèles électriques avec la Smart Forfour Electric Drive.

4. Conclusion

Passer à l’électrique n’est plus le luxe de quelques automobilistes. Avec l’apparition sur le marché de modèles plus abordables, et les différentes aides proposées par l’état, l’achat d’une voiture électrique peut devenir aussi rentable que l’investissement dans un modèle essence ou diesel. Leur autonomie étant encore assez faible, les voitures électriques conviendront davantage aux automobilistes résidant en ville, et ayant facilement accès aux bornes de recharge.

Nos services