Permis de conduire : quel coût prévoir ?

Aujourd’hui, pouvoir conduire une voiture est essentiel. Quel est le coût d’un permis de conduire et comment se déroule la formation en Belgique ?

28.05.2018

permis de conduire cout

Le permis de conduire représente un investissement de plusieurs centaines d’euros en Belgique. Dans quelles proportions son prix varie-t-il ? Que faut-il prendre en compte avant de le passer ? Découvrez les astuces pour faire des économies, et les différentes options pour obtenir votre permis de conduire.

1. Passer son permis de conduire est un gros investissement

Conduite accompagnée ou non, passer son permis demande un investissement financier important. Au forfait ou à l’heure, les prix varient d’une auto-école à l’autre. Il est difficile de donner un prix, car il dépend de différents paramètres : votre zone géographique, la concurrence, le nombre d’heures à réaliser et le tarif des supports pédagogiques. Votre capacité à réussir les examens va potentiellement faire évoluer le montant.

2. Combien coûte le permis de conduire en Belgique

Six catégories de permis de conduire existent en Belgique : voitures, camions, autobus, véhicules agricoles, motocyclettes et cyclomoteurs. Dans le cas d’un permis de conduire voiture, de façon générale, les auto-écoles proposent des forfaits de base qui comprennent 20 heures de conduite et un forfait illimité pour l’examen théorique.

Le coût moyen est d’environ 1 700 euros, supposant un rythme d’apprentissage classique (environ 20 leçons de conduite) et une réussite des épreuves à la première tentative. Il varie quand même considérablement selon la région / le département (ce qui sera expliqué plus en détail).

En général, la préparation pratique coûte au minimum 1 000 €, les frais pour les examens 50 € et la partie théorique avec matériel didactique environ 100 €.

Frais supplémentaires

Certaines auto-écoles n’hésitent pas à faire monter le coût total en ajoutant de hauts frais d’inscription, un livret d’accompagnement… De plus, si vous échouez au test de lecture réalisé pour l’examen théorique, vous devrez faire un examen approfondi chez un ophtalmologue.

Aides de financement du permis

Plusieurs dispositifs existent en Belgique pour financer ou soutenir le passage du permis de conduire. Il est donc intéressant pour les 15-25 ans de se rapprocher des missions locales ou encore de se renseigner sur le permis à 1 € par jour. Ce dispositif ne réduit en rien le coût d’un permis, mais il permet à l’apprenti conducteur d’accéder au permis de conduire, à travers un système de prêt à taux zéro dont le remboursement est d’un euro par jour.

3. Comment fonctionne une école de conduite ?

code de la route

Plusieurs options s’offrent à vous si vous souhaitez passer votre permis. De façon générale, les auto-écoles proposent des créneaux horaires réservés pour l’apprentissage de l’examen théorique. Il s’agit de cours collectifs auxquels vous êtes libres de participer sans réserver.

L'examen théorique

L’apprentissage de l’examen théorique peut donc se faire dans une auto-école agréée. Vous pouvez aussi le faire à domicile. Le candidat s’entraîne à l’examen théorique, qui consiste en 50 questions sur la conduite. Pour réussir l’examen, il faut obtenir au moins 41 points sur 50. Il existe deux types de faute : les fautes classiques et les fautes graves. Une faute classique coûte 1 point, tandis qu’une faute grave coûte cinq points. Deux fautes graves entraînent donc l’échec de l’examen théorique.

En Wallonie et à Bruxelles, le permis de conduire théorique provisoire était valable pendant 36 mois jusqu’en 2017. Depuis 2018, sa durée de validité n’est plus que de 18 mois.

Passer son permis en accéléré

Certaines auto-écoles proposent des cours accélérés ou intensifs pour l’examen, il s’agit de réaliser un très grand nombre d’heures de préparations au code en quelques jours. À noter que les versions accélérées existent aussi pour la conduite. Ces cours intensifs peuvent être utiles si vous avez peu de temps pour passer votre permis de conduire. Vous pouvez aussi profiter de forfait de code en ligne qui vous permet de réviser les questions depuis chez vous grâce à Internet.

4. Que se passe-t-il si j’échoue à l’examen ? Y a-t-il des coûts supplémentaires ?

En cas d’échec de l’examen pratique, vous devrez patienter avant de pouvoir à nouveau passer l’examen. Selon la taille de votre école de ocnduite, ce délai peut varier de façon importante ; le nombre de places étant limité.

Pour le code, vous pouvez à nouveau suivre des cours compris dans votre forfait, si vous le considérez important. Vous pouvez également vous présenter au prochain examen sans préparation. Concernant la conduite, il sera nécessaire de prendre quelques heures de plus (payant en cas de dépassement du forfait).

5. Permis de conduire international

Le permis de conduire international permet de conduire à l’étranger et limite les problèmes de compréhension par les autorités du pays que vous visitez. Vous pouvez l’obtenir gratuitement en vous rendant dans un centre administratif avec des photos d’identité, votre permis, votre carte d’identité et un justificatif de domicile. Il ne nécessite aucun examen particulier, il s’agit en réalité d’une traduction officielle de votre permis.

En Europe, votre carte d’identité et votre permis belge suffiront, mais le permis international est impératif dans les autres pays du monde. Pensez à porter avec vous votre permis belge, car il doit toujours accompagner le permis international.

6. Astuces pour économiser sur votre permis de conduire

Passer le permis en filière libre

Contrairement à ce que l’on croit, il n’est pas obligatoire de passer par une école de conduite pour obtenir son permis de conduire pratique. Pendant une formation en filière libre, le candidat doit conduire uniquement avec son guide accompagnateur (qui doit avoir le permis depuis au moins 8 ans). Au préalable, le candidat et le guide doivent passer une formation de 3 heures en école de conduite. Le candidat doit aussi passer le test de perception des risques avant d’entamer la conduite en filière libre. Le candidat pourra rouler seul au bout de 3 mois, s’il peut justifier de 1 500 kilomètres parcourus.

Profiter des aides pour les demandeurs d’emploi

Afin de faciliter le retour à l’emploi, le FOREM (Office Wallon de la Formation Professionnelle et de l’Emploi) peut financer, sous conditions, une partie de votre permis de conduire. Vous devez avoir eu le statut de demandeur d’emploi pendant 12 mois depuis les 36 derniers mois, et avoir obtenu le permis de conduire théorique au préalable.

Opter pour la conduite accompagnée

Elle vous permettra de réaliser des économies sur la formation au permis de conduire et réduira de façon importante les frais d’assurance et notamment la surprime aux jeunes conducteurs.