Certificat de cession d'un véhicule : comment l'obtenir ?

Le certificat de cession est-il obligatoire pour vendre une voiture en Belgique ? Nous décryptons pour vous la procédure de vente.

Bien que les démarches pour la cession d’un véhicule entre particuliers s’effectuent désormais en ligne, il s’agit toujours d’une procédure longue. Il faut savoir remplir correctement chaque document et en contrôler la conformité pour que le dossier soit validé.

Ces démarches vous semblent complexes ? Céder votre véhicule à un professionnel pour plus de simplicité ! vendezvotrevoiture.be vous propose un accompagnement complet et gratuit, de l’estimation à la cession de votre voiture. Évaluez maintenant votre voiture en ligne !

Évaluation gratuite de votre voiture en 2 étapes

Évaluation gratuite
en ligne

Recevez le prix de vente final directement chez vous

Vente & paiement rapide

1. Certificat de cession d’un véhicule : un document obligatoire

Le certificat de cession d’un véhicule

Le certificat de cession de véhicule est un document qui n’existe pas en Belgique. Ce document est uniquement valable en France. Il est aussi appelé formulaire Cerfa 15776*01, et s'avère obligatoire en cas de cession de votre véhicule car il garantit les droits du vendeur et de l’acheteur.

Le vendeur n'est pas tenu responsable en cas d’infraction commis par l’acheteur s’il déclare la date et l’heure de la transaction ainsi que le kilométrage précis. Il contient également des informations détaillées qui permettent d’identifier le véhicule telles que :

  • Le numéro de châssis
  • Les chevaux fiscaux
  • La puissance moteur
  • La date de mise en circulation

Déclaration de la vente de votre véhicule en ligne

En France, il n’est pas possible d’effectuer la démarche de déclaration de vente d’un véhicule par courrier ou directement à la préfecture. La procédure s’effectue désormais exclusivement en ligne en accédant au site de l’ANTS en cliquant-ici.

Le vendeur doit renseigner quelques informations sur le nouveau propriétaire, telles que son nom et prénom et sa date de naissance.

L’ancien propriétaire doit ensuite imprimer le certificat de cession du véhicule (en 2 exemplaires) et le certificat de situation administrative. Le certificat de cession est rempli avec les informations suivantes : la date et l’heure de la cession, le kilométrage précis ainsi que l’adresse complète du nouveau propriétaire.

Obtenez le certificat de situation administrative, ou certificat de non-gage, sur le site HISTOVEC cliquant-ici.

2. Certificat de cession et documents supplémentaires

Le certificat de cession du véhicule n’est pas l’unique document à soumettre lors de la cession d’une voiture en France. Le vendeur doit fournir quatre pièces fondamentales. Voici les deux documents dont il dispose déjà :

  • La carte grise ou certificat d’immatriculation : barrée d’un trait oblique et signée par le vendeur, elle doit porter la mention "vendue le" suivie de la date et de l’heure de la transaction.
  • La preuve de contrôle technique : pour les voitures de plus de quatre ans, le contrôle technique doit être effectué tous les six mois.

En complément, il doit télécharger deux autres formulaires au cours de la procédure de cession sur le site de l’ANTS.

  • Le certificat de cession du véhicule dûment rempli et signé en 2 exemplaires, un pour l’acquéreur et l’autre à conserver ;
  • Le certificat de non-gage qui précise que le vendeur est effectivement autorisé à vendre le véhicule (négatif en cas de véhicule volé, d’amendes impayées ou d’un crédit non intégralement remboursé).

Estimation du véhicule indicative et gratuite en 2 étapes

La nouvelle carte grise : une responsabilité de l’acheteur

Une fois le véhicule vendu, l’acheteur demande un certificat d’immatriculation. C'est également le nouveau propriétaire qui se chargera de demander une nouvelle carte grise à l’aide du formulaire Cerfa n° 13750*07.

N'oubliez pas de noter le code de cession qui est indispensable au nouveau propriétaire pour demander une nouvelle carte grise.

D’autres formalités pour le vendeur

En France, le vendeur est tenu de déclarer, sous 15 jours, la vente du véhicule à la préfecture sur le site de l’ANTS. La procédure de cession d’un véhicule ne s’arrête pas là, il est également tenu de :

  1. Contacter l’assureur pour résilier le contrat du véhicule vendu (le contrat et les lettres de résiliation devront être conservés deux ans) ;
  2. Conserver une copie du dossier de cession pendant cinq ans, une précaution utile en cas de litige.

Au delà d'un mois, un conducteur qui ne peut pas présenter une carte grise à son nom lors d'un contrôle routier est passible d'une amende !

3. Procédure de vente en Belgique

En Belgique, vous l’aurez compris, le certificat de cession n’existe pas. En revanche, si vous vendez votre véhicule d’occasion à un particulier, il est nécessaire de fournir à l’acheteur les documents suivants.

  • La facture de la vente de votre voiture d’occasion
  • Le certificat d'immatriculation
  • Le formulaire rose de demande d’immatriculation d’un véhicule
  • Le certificat de conformité
  • Le CAR-PASS
  • Le contrôle technique

La demande d'immatriculation s'effectue auprès de la DIV (Direction pour l'Immatriculation des Véhicules) par le nouveau propriétaire de la voiture d’occasion. Pour ce faire, adressez-vous directement à votre assureur ou à votre courtier

➜ Pour plus de simplicité, vendezvotrevoiture.be vous propose un exemple de facture de vente de voiture d’occasion à télécharger en cliquant-ici. Vous pouvez également demander ce modèle de facture pour la vente de votre voiture d’occasion auprès d’un professionnel.

4. Vendre votre véhicule sans paperasse, c’est possible !

Vendre une voiture à un professionnel

Si la complexité de ces démarches vous fait peur, adressez-vous à vendezvotrevoiture.be. Nous vous proposons un accompagnement complet et gratuit pour vendre votre voiture d'occasion. Nous nous chargeons de toutes les démarches administratives !

Notre procédure est simple, gratuit et rapide. Découvrez nos 3 étapes clés :

  1. Estimez d’abord votre auto sur notre outil de cotation en ligne.
  2. Complétez l’auto-évaluation de votre auto en saisissant quelques informations supplémentaires. Vous recevez alors votre prix de vente final chez vous.
  3. Pour conclure la cession de votre auto au prix de vente final annoncé, prenez un rendez-vous de reprise de voiture dans l’agence de votre choix.

Un expert confirmera sur place les informations que vous avez saisies en ligne. Le contrat de vente est établi et vous recevez votre paiement par virement bancaire sécurisé. Fini la paperasse, avec vendezvotrevoiture.be vendez votre voiture en un temps record !